Répercussions de la COVID-19 sur la culture

nouvelles, Pendant... la COVID-19

Synapse C présente deux enquêtes qui permettent de comprendre les effets de la crise et de préparer la relance

En prévision de la première édition de Data Echo Culture, un événement bilingue et virtuel portant sur les données en culture qui se tiendra les 27, 28 et 29 avril prochains, Synapse C publie deux études faisant état des effets de la crise de la COVID-19 sur les domaines de la culture. La première enquête réalisée par monsieur Frédéric Laurin, professeur en économie à l’UQTR, en collaboration avec Mitacs et l’Institut de recherche sur les PME, démontre que le secteur des arts et de la culture est l’un des secteurs d’activité qui subit les plus forts impacts économiques de la crise de la COVID-19 au Québec. La seconde étude réalisée conjointement par monsieur Hervé Guay, professeur au Département de lettres et communication sociale de l’UQTR, et le Laboratoire de recherche sur les publics de la culture, indique que même si les spectateurs des arts de la scène ont changé leur consommation culturelle durant la pandémie, ils désirent renouer rapidement avec leurs anciennes habitudes.

« Nous espérons que les données présentées dans les deux enquêtes permettront aux dirigeants du secteur des arts et de la culture de prendre des décisions éclairées quant à la relance de leurs organisations. Dans un tel contexte, les données deviennent une sorte de boussole qui guide les actions des décideurs », affirme Renaud Legoux, directeur scientifique de Synapse C.

Les répercussions de la crise et la transformation des organisations culturelles Réalisée entre le 5 octobre 2020 et le 12 décembre 2020, l’Enquête sur les impacts de la crise de la COVID-19 sur le secteur des arts et de la culture et la transformation des organisations culturelles du professeur Laurin porte sur 596 organisations et travailleurs autonomes dans le secteur des arts et de la culture au Québec de toutes les régions administratives du Québec, sauf le Nord-du-Québec. Cette étude traite notamment de l’impact économique de la crise, des pertes d’emploi qui y sont liées, des incertitudes et difficultés à prévoir, des actions stratégiques de transformation et d’adaptation, ainsi que des mesures gouvernementales.

Quelques chiffres clés concernant les organisations culturelles :

• 69 % des organismes ont connu une baisse des activités de plus de 50 %;

• 84 % ont connu une baisse des revenus autonomes (dont 53 % avec une chute de plus de

75 %), et 47 % une réduction des fonds privés (commandites, philanthropie, etc.);

• Plus de 49 % ont procédé à des licenciements, dont 27,4 % ayant licencié plus de 40 % de leurs employés.

« Malgré ce contexte, on constate une grande proactivité stratégique du milieu quant aux actions de transformation et d’adaptation face à la crise, notamment sur la transformation numérique, le développement de nouveaux projets et services ou la modification du plan d’affaires. Il reste maintenant à observer si les programmes gouvernementaux d’aide et de soutien correspondront pleinement aux besoins et aux réalités des milieux culturels », soutient monsieur Frédéric Laurin, professeur en économie à l’UQTR.

Changement de comportement chez les spectateurs des arts de la scène L’Enquête quantitative sur les comportements des publics de théâtre, cirque et danse au Québec avant, pendant et après la pandémie, réalisée conjointement par l’UQTR, le Laboratoire de recherche sur les publics de la culture et Synapse C, en collaboration avec Mitacs, a été menée entre octobre et décembre 2020 auprès de 2248 répondants. L’équipe de recherche s’est intéressée aux principaux facteurs qui influencent le comportement et l’engagement du public à l’égard des arts de la scène, et les mesures organisationnelles et sanitaires adoptées par la direction des salles.

Quelques chiffres clés concernant le comportement des spectateurs :

• Environ 60 % des spectateurs ont changé considérablement leur consommation culturelle durant la pandémie;

• 80 % des spectateurs pensent retourner au théâtre, au cirque ou à la danse au même rythme qu’avant ou à un rythme accéléré quand la pandémie sera terminée;

• 30 % des spectateurs affirment que la pandémie leur a causé un impact financier susceptible de modifier leur consommation culturelle.

« On remarque que l’offre de spectacles numériques a assouvi la soif de contenu culturel des spectateurs pendant la pandémie, mais que ces derniers souhaitent vivement retourner voir des spectacles en salle. L’avenir nous dira dans quelle mesure les spectacles virtuels ont leur place dans l’offre culturelle, dans un contexte où les représentations en salle reprennent le haut de l’affiche », ajoute monsieur Hervé Guay, professeur au Département de lettres et communication sociale de l’UQTR.

Cliquez sur les liens ci-dessous pour visualiser les résultats de ces projets de recherche :

Faits saillants – Sondage sur les publics québécois des arts de la scène

Enquête sur les impacts de la crise de la COVID-19 sur le secteur des arts et de la culture et la transformation des organisations culturelles

Première édition de Data Echo Culture

Les professeurs Frédéric Laurin et Hervé Guay feront partie des conférenciers qui participeront à Data Echo Culture, un événement virtuel gratuit organisé par Synapse C, les 27, 28 et 29 avril 2021.

Ce sera l’occasion d’échanger sur les données et la culture, d’en apprendre davantage sur les avantages liés à l’utilisation des données, de la bonne façon, le tout appuyé par l’expertise de Synapse C. Les artisans de la culture sont invités à s’inscrire à l’événement en ligne : www.dataechoculture.com